Cinéma-TV-Disney+

Anne Hathaway et les mondes de Disney

Après une première éclatante au El Capitan Theatre d’Hollywood, « Princesse malgré elle » (The Princess Diaries) de Disney est sorti dans les cinémas du pays en août 2001, ce qui signifie que ce film très apprécié des fans a fêté son 20ème anniversaire cet été ! Difficile de croire que deux décennies se sont écoulées depuis que nous avons fait la connaissance de l’adolescente timide et maladroite Mia Thermopolis, incarnée par Anne Hathaway, et que nous l’avons suivie alors qu’elle apprenait que son défunt père et sa famille étaient des membres de la famille royale…

anne hathaway

L’anniversaire du film nous a amené à réfléchir à toutes les fois mémorables où Anne Hathaway a mis son talent au service de l’univers de Disney. Voici, par ordre chronologique, neuf de ces occasions ; notez que plusieurs des titres suivants sont disponibles sur Disney+, alors ne manquez pas de vous joindre à nous pour des festivités pleines de magie !

Princesse malgré elle (2001)

« Princesse malgré elle » met en vedette Anne Hathaway dans le rôle de Mia, une adolescente timide et impopulaire de San Francisco qui reçoit le choc de sa vie lorsqu’elle apprend qu’elle est l’héritière présumée de la couronne de Génovia, une petite principauté européenne. La légende de Disney, Julie Andrews, joue dans cette comédie le rôle de la reine Clarisse, la grand-mère de Mia, redoutable mais chaleureuse. Basé sur un roman de Meg Cabot et réalisé par une autre légende de Disney, le regretté Garry Marshall.

Ella au pays enchanté (2004)

Distribué par Disney’s Miramax Films, « Ella au pays enchanté » met en vedette Anne Hathaway dans le rôle du personnage titre, une jeune femme qui, lorsqu’elle était bébé, a reçu la visite de la fée Lucinda (Vivica A. Fox) et a été dotée d’un « talent » magique qui l’oblige à obéir à tout ce qu’on lui dit de faire. Évidemment, cela s’avère être plus une malédiction qu’une bénédiction… surtout lorsque sa mère meurt et qu’elle est forcée de vivre avec la cruelle Dame Olga (Joanna Lumley). Finalement, Ella se lance dans un voyage pour retrouver Lucinda et briser le sort, accompagnée du beau prince Charmont (Hugh Dancy).

Princesse malgré elle 2 : les fiançailles royales (2004)

Dans cette suite, Mia est presque prête à vivre sa vie de princesse à plein temps lorsqu’elle est soudain confrontée à l’obligation d’assumer la couronne de sa grand-mère, la reine Clarisse. Mais lorsqu’elle apprend qu’elle doit se marier avant de pouvoir le faire, elle est obligée de choisir parmi un défilé de prétendants, dont le beau Nicholas (joué par Chris Pine pour ses débuts dans le cinéma). Une grande partie de Royal Engagement a été tournée sur le Golden Oak Ranch de Disney en Californie du Sud.

Le Diable s’habille en Prada (2006)

Cette comédie dramatique emblématique de la 20th Century Fox, basée sur le roman de Lauren Weisberger (2003), suit Andy Sachs (Hathaway), journaliste en herbe et assistante débutante, qui doit se débrouiller avec la rédactrice en chef du magazine Runway, Miranda Priestley (Meryl Streep), très exigeante. Avec également Emily Blunt dans le rôle de la collègue assistante d’Andy et Stanley Tucci dans celui du sympathique directeur artistique de Runway.

Meilleurs ennemies (2009)

Un autre film de la Fox, « Meilleurs ennemies », met en scène Hathaway et Kate Hudson dans le rôle de meilleures amies de toujours qui se sont engagées à organiser leur mariage respectif ensemble. Des manigances s’ensuivent lorsqu’une erreur administrative place leurs mariages le même jour… et comme aucune des deux ne veut faire de compromis, elles déclarent la guerre et entreprennent de saboter leurs noces respectives. L’un d’entre eux descendra-t-il vraiment l’allée ?

Alice au pays des merveilles (2010)

Hathaway a joué dans l’adaptation ultra-unique du conte classique de Lewis Carroll par Tim Burton, dans le rôle de la Reine Blanche, ou Mirana de Marmoreal – la souveraine légitime de l’Underland, si ce n’était de sa sœur aînée Iracebeth (la Reine Rouge, représentée par Helena Bonham Carter), qui a réquisitionné et revendiqué la couronne. Heureusement, la jeune Alice (Mia Wasikowska) aide à rétablir l’ordre dans le royaume.

Rio (2011)

De 20th Century Fox et Blue Sky Studios, Rio est une aventure animée sur Blu (voix de Jesse Eisenberg) – un ara qui n’a jamais appris à voler, mais qui vit une vie heureuse et insouciante au Minnesota avec son amie humaine, Linda (voix de Leslie Mann). Blu est considéré comme le dernier de son espèce… mais lorsqu’on apprend que Jewel (voix de Anne Hathaway), une femelle solitaire, vit à Rio de Janeiro, Blu et Linda partent à sa rencontre. Malheureusement, des contrebandiers finissent par kidnapper les aras, mais le courageux duo s’échappe rapidement et entame un périlleux voyage pour retrouver la liberté et Linda.

Rio 2 (2014)

Dans cette suite, Blu, Jewel et leurs trois enfants sont confortablement installés dans leur vie de famille, mais peut-être un peu trop confortablement. Jewel craint que les enfants ne deviennent plus des humains que des oiseaux. Ainsi, après avoir appris qu’elle et Blu ne sont peut-être pas les derniers aras bleus après tout, Jewel décide que leur famille doit se rendre dans la jungle amazonienne ; c’est là que Blu rencontre son imposant beau-père (voix d’Andy Garcia) et ébouriffe les plumes de son ennemi juré Nigel (voix de Jemaine Clement).

Alice de l’autre côté du miroir (2016)

Dans la suite du film, Alice se glisse à travers un miroir et se retrouve au pays souterrain avec tous ses copains, dont la Reine Blanche de Anne Hathaway. Il s’avère que le Chapelier fou (Johnny Depp) est en dépression suite à la perte de sa famille. Dans l’espoir de sauver ses proches, Alice vole la Chronosphère du Temps (Sacha Baron Cohen) pour voyager dans le passé… et là-bas, elle rencontre le jeune Chapelier et affronte la déjà maléfique Reine rouge.

Grande amoureuse de l’univers Disney, je vis ma passion tout au long de l’année puisque je travaille en écoutant de la musique Disney et je vais à Disneyland Paris plusieurs fois par an. J’ai eu la chance de visiter aussi les parcs Disney américains, et de partir en vacances avec Mickey plusieurs fois à bord des bateaux de la Disney Cruise Line. C’est donc tout naturellement que j'ai eu envie de participer à l'aventure Disneyland Fantasy, pour partager avec vous mon expérience et ma passion pour cet univers magique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *