Shopping

Hachette : notre avis sur « City of Villains » – épisode 1

Paru le 12 mai 2021 en France, ce premier tome d’une nouvelle série de romans qui a l’air prometteuse met en scène les Villains que nous connaissons bien mais à leur plus jeune âge et dans un monde contemporain. On a testé pour vous !

Présentation

Ce sont eux qui ont fait de nous les méchants…

Mary Elizabeth est une lycéenne comme les autres.  À un détail près : après les cours, elle est en stage au poste de police central de Monarch City. Entre deux tas de paperasses, elle observe avec envie les agents lutter contre la criminalité. Depuis des années, les tensions s’accumulent entre l’élite aisée de la ville et les habitants de la Cicatrice, le quartier défavorisé où régnait autrefois la magie.

Lorsque la fille de l’un des plus puissants hommes d’affaires de Monarch disparaît, Mary Elizabeth est chargée de l’enquête et a enfin l’occasion de faire ses preuves. Mais cet enlèvement n’est que le début d’un mystère bien plus épais et sinistre. Au fil de l’enquête, la jeune fille sera prise dans le combat qui oppose ceux qui maniaient autrefois la magie et ceux qui seraient prêts à tout pour la retrouver. Quitte à engendrer des monstres…

Notre avis :

City of Villains , après la série de romans Disney Villains puis Disney Chills, se plonge une nouvelle fois dans le monde des méchants les plus célèbres de Disney. Une histoire qui promet intéressante, mais qui met très longtemps à démarrer… Mary Elizabeth, la protagoniste principale, est plongée au coeur d’une enquête pour tenter de retrouver Mally Saint (que l’on soupçonne d’être Maléfique), tout en interagissant avec des personnages tels que les fées Floran Pâquerette et Pimprenelle, Ursula, Mouche ou encore James, son petit ami, que l’on imagine être le Capitaine Crochet…

Même si ce livre regorge de références à des personnages ou des lieux Disney que nous connaissons bien, comme le Pays des Merveilles, nous avons beaucoup de peine à retrouver les Méchants Disney tels que nous les connaissons.

L’histoire est basée sur une enquête policière menée par Mary Elizabeth, une adolescente, et sa collègue à peine plus âgée, et nous semble bien éloignée de ce que pourrait être une enquête policière bien menée…

city of villains hachette

Bref beaucoup d’attentes et finalement nous voilà assez déçus de ce livre. La fin, très étrange, très énigmatique, donne tout de même envie de savoir quelle sera la suite, c’est le point positif de cette lecture.

Ce roman, vendu en librairies au rayon « Adolescents / jeunes adultes », peut être lu dès le collège. Contrairement à moi, ma fille, pile dans la tranche d’âge visée par cette série de romans, l’a dévoré en une journée et elle l’a adoré ! Peut-être juste une question de génération alors ??

Grande amoureuse de l’univers Disney, je vis ma passion tout au long de l’année puisque je travaille en écoutant de la musique Disney et je vais à Disneyland Paris plusieurs fois par an. J’ai eu la chance de visiter aussi les parcs Disney américains, et de partir en vacances avec Mickey plusieurs fois à bord des bateaux de la Disney Cruise Line. C’est donc tout naturellement que j'ai eu envie de participer à l'aventure Disneyland Fantasy, pour partager avec vous mon expérience et ma passion pour cet univers magique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *